Carrément fou – Alex Carré dans « Five-O Lard »

Esti! Alex Carré! Wataman! Je connais quelqu’un de Montréal qui dit souvent que les Québecois (gens de Québec) sont fous mais Alex Carré est de Lévis alors ça ne compte pas. Mais il est peut-être un peu fou pareil. Je dois avouer que je ne le connais pas vraiment. On s’est croisé 50 000 fois quand j’habitais à Québec et je ne le trouvais pas fou. Je le trouvais un peu dans son monde quand on skatait au même endroit  et il semble qu’il n’ait jamais pu faire la différence entre moi et mon frère mais si cela suffisait pour le qualifier de fou ben yen aurait une bonne gang avec un petit bracelet de plastique blanc.

Atoca, il a toujours fait des trucs un peu « barjos » (mais qui suis-je pour dire ce qu’est un truc est barjo ou pas) sans pour autant avoir la popularité d’un franco Richie Jackson. Sauf qu’avec la sortie du film Five-O Lard (produit par la boutique 5-0) et la diffusion de son part, Alex obtient enfin son heure de gloire!

6 minutes 32 secondes de trucs interdits aux Témoins de Jéhovah. Mention spéciale au 3flip to hill bomb à un pied et aux gants vert fluo.