Half rockstar, half athletes

Dyrdek_Cup_CarlsJr_webready

 « C’est le bébé de qui? Quel pourcentage? Je vote pour ça! » disait Fred Cailloux en se prenant pour un homme d’affaires.

Dans l’épisode où Cailloux dit ça, on ridiculise les preneurs de décisions payantes mais c’est vraiment le contraire de la réalité. Des gars comme Rod Dyrdek ou autres membres du comité d’évaluation Olympique sont loin d’être cons. Ils ont assurément des défauts mais on ne peut les blâmer de manquer d’intelligence. Les Olympiques, c’est très sérieux, c’est du gros cash (voir ce lien où Rob Dyrdek en parle) et c’est même politique. « Le sport (en général) a pris trop d’importance dans la vie sociale et sur la scène médiatique pour pouvoir rester à l’écart des rebondissement politiques. » disait l’autre spécialiste dans une revue.

Parlant de politique, voici une occasion de plus de voter pour avoir l’impression d’avoir un mot à dire alors qu’il n’en est rien:

Une pétition pour s’opposer au skateboard aux Olympiques circule depuis la semaine dernière alors voici le lien si vous voulez vous prononcer.

http://www.thepetitionsite.com/takeaction/656/763/888/?taf_id=15845683&cid=fb_na

Comme dans une élection fédérale, votre vote n’aura aucune espèce d’influence parce qu’il y a tellement de cash en jeu que ce n’est pas l’avis d’une bande de pauvre qui boudent qui suffria à changer les plans des ambiteux investisseurs derrière tout ça. Mais allez-y, votez si vous croyez que votre opinion va faire une différence.

On vote tous les jours bien d’avantage que le jour où l’on nous demande de le faire. On se prononce par nos actions, par nos achats et par nos prises de position publiques et privées. Pour voter contre les Olympiques par exemple, il conviendrait de ne jamais acheter de soulier Nike alors que pour voter pour la culture du skate, il conviendrait de supporter des initiatives par et pour les skaters comme P45, OSS, Dime ou Studio skateboards au lieu de supporter des produits de multinationales du sport qui visent à conquérir une nouvelle part de marché.

Alors puisque voter c’est futile et qu’agir c’est utile, réfléchissons ensemble à nos actions et à nos prises de positions. Olympiques ou pas?

C’est une situation compliquée, il y a de bons côtés au fait que le skateboard s’en aille au Olympiques mais il y en a de mauvais aussi.

Personnellement, je trouve que les mauvais côtés sont plus lourds et nombreux. Les bons côtés sont si insignifiants.Comme quoi?

« La culture du skate sera mieux acceptée par la société en général! »Premièrement, mon œil et deuxièmement, qu’est-ce que ça va changer? Est-ce qu’on va pouvoir skater les cours d’écoles, les églises ou les banques parce que c’est aux Olympiques? Non. Et puis des skateparcs il y en a de plus en plus et ce n’est pas du tout en lien avec la candidature au comité des Olympiques.

Ha oui, « certains pourront gagner leur vie avec le skate si le ‘sport’ grandit ».Comme si ce n’était pas déjà le cas! Les bons côtés sont surtout pour les multinationales qui vendent des souliers de style skate et pour l’organisation des jeux Olympiques, une compétition dont on se criss pas mal autant que les quilles à RDS…

Et puis il y a Andrew Reynolds et Tony Hawk qui parlent de ce sujet aussi :

Le roi Tony des jeux vidéo a récemment dit au Time magazine:

It is exciting that skateboarding could possibly be included in the Olympics. This is not only a great opportunity for our sport and the skaters, but also for the Games. It is now more important than ever to preserve the unique culture of skateboarding which makes our sport so appealing and relevant.

Alors que le Boss a récemment dit dans une entrevue sur Jenkem : On the old Baker 3 DVD you wrote, “With videos like this around, we’re never gonna get in the Olympics..” Now years later, with the Olympics possibly around the corner, do you think differently about it as an older guy?
Ahh, I’m not that judgmental about that type of stuff at this point in my life. Honestly, I don’t really care. When you look at the world, and you think, there’s people starving and there’s all this other trouble… I don’t really have to worry about skateboarding in the olympics.

I like when Kareem [Campbell] is skating through Hollywood with his pants sagging down real low with some Reeboks on. I like that. I like Baker and Palace. Jon Dixon, Ricky Oyola, and east coast skaters… Wes Kremer, Grant Taylor, all Deathwish, everybody. That’s what I like in skating. There’s always gonna be that raw side of skating, now there’s just the other side too. I think the Olympics will kinda balance things out. In other sports, is there a really polished clean side and then a roughneck side too? I don’t know… I don’t really care about it. Somebody is gonna make a lot of money though, I know that.

Puisque c’est un sujet sur lequel il y a différentes positions, j’ai fait un petit montage sul’ fly, une suite de citation qui propose des extraits de gens qui parlent du skateboard et de la perception générale par le grand public. Vous y verrez et entendrez Snoop Lion, Rob Dyrdek, Mike Vallely, Chad Tim Tim, Ed Bacon (le designer de Love park), Kerry Getz (seulement sa voix) et quelques autres…

Ces extraits sont tirés du passage de Rob Dyrdek à l’émission GGN ainsi que d’un documentaire amateur réalisé par Drew Danburry qui s’intitule :  « Skateboarding is not Tony Hawk Pro Skater 3 or the X games or…. »

Alors voilà… signez la pétition ou pas. Soyez pour ou contre. Faite donc ce que vous voulez. L’important c’est de continuer à faire du skate pour les bonnes raisons et de supporter ce en quoi vous croyez.

 

p.s. Pensez-vous que Mike V se dit : « Au moins, si le skate devient une discipline Olympique, les policiers vont être plus cools avec nous… »