Lancement du soulier Vans X P45 – Photos

« Ont n’a rien pour rien dans vie ».
Depuis toujours, je respecte cette affirmation. Oui, il y a un peu de « petit peuple, nés pour un petit pain » dans cette phrase, mais il y a plus. Il y a une vérité bien simple : « Ont n’a rien pour rien dans la vie kolisse».
Le Projet 45, c’est un rêve un peu fou qui a pris des proportions que personne aurait pu anticiper.

Et derrière le P45, il y a plusieurs dudes qui travaillent fort, BÉNÉVOLEMENT.
Je ne fais pas parti du noyau dur du P45, mais je suis assez proche de plusieurs d’entre eux pour semi connaitre les joies, les défis et la bullshit que c’est dudes là doivent dealer avec.
Pis c’est triste à dire, mais il y en a en crisse de la bullshit et des problèmes à résoudre!
J’aime la scène du skateboard au Québec, mais je sais aussi que c’est difficile développer un projet au Québec….nous sommes un brin weird lorsqu’on parle de s’entraider…

Est ce que je vous surprend si je dis que à cause du P45, il y a des amitiés qui ont été mises à l’épreuve, et ce n’est pas toutes les amitiés qui ont passé le test?

« Ont n’a rien pour rien dans vie ».

Vendredi dernier, Vans Canada à remis 16 000$ pour le développement du Projet 45.
C’est immense, c’est irréel, et c’est totalement mérité!!
Merci à Vans, merci aux skateshops qui ont acheté les souliers!
Merci encore à Vans et merci aux passionnés et tous les bénévoles et les mongoles qui font le Projet 45.

Voici quelques photos de la soirée de vendredi.

Merci à Oliviero Fontana pour les photos de la soirée. Eric Lebeau à contribué la photo du soulier sur le board, les photos d’archives et la photo du cheque sont de moi. Scroll down pour plus de détails sur le Projet 45.

Brraaaap Brrraaap kolisse!

 

Conor Neeson, frontside feeb to fakie

 

 

 

 

Encore une fois, merci tout le monde.

 

 

 

 

 

 

 

Le Projet 45:

 

Après des années d’attente et de frustration avec les skateparcs extérieurs de Montréal, une gang de vieux motivés ont retroussé leurs manches et sorti leurs pelles pour mettre sur pied un projet DIY inspiré par nos voisins du sud et d’Europe (Burnside, Channel Street, Washington ST, Marginal Way et FDR,  TBS, Black Cross bowl, Stepp it side) Et bien sure pas des gens comme Mark « Red » Scott et Pontus Alv!
Notre société étant trop individualiste, la motivation principale est de faire travailler les gens ensemble. De nos jours, il est de plus en plus difficile de se regrouper et de faire quelque chose en groupe. Il n’y a rien de mieux que de construire ses propres obstacles de skate, le sentiment d’appartenance et du devoir accompli  est tellement plus grand.

Grâce au support et à l’ouverture d’esprit du Taz, une portion du terrain à l’arrière du bâtiment nous a été accordée pour la réalisation du Projet 45 (nommé ainsi en référence à la ligne d’autobus qui dessert la rue Papineau). Comme tout bon projet entièrement bénévole, les choses avancent lentement mais sûrement au gré des disponibilités de chacun.